Login Join IOPS

Une Lettre Ouverte à Tous Ceux Qui Aspirent A Un Monde Nouveau et Meilleur

forest
  • Written by:
  • Published on:
  • Categories:
  • Comments:
  • Share:

Le document suivant a été envoyé à de nombreuses personnes et institutions, en particulier aux Etats-Unis. A travers sa traduction en français (ainsi que dans d’autres langues), nous espérons qu’il recevra plus de visibilité sur le plan international. De plus, tout membre de l’IOPS peut l’envoyer aux médias qu’il apprécie le plus, et ceci pourrait s’avérer très utile.

 

Bonjour,
Nous, cosignataires de la lettre ouverte de Noam Chomsky, Vandana Shiva, Boaventura de sousa Santos, John Pilger, et 40 autres membres du corps décisionnaire suppléant de la nouvelle Organisation Internationale pour une Société Participatoire (aka IOPS), espérons votre accord pour publier de nouveau notre lettre et, plus encore, pour la publication du paragraphe relatif au but, à la portée, aux perspectives, etc. de l'organisation.

Merci de bien vouloir nous faire connaître votre avis personnel, et de nous informer si vous seriez d'accord pour faire circuler ce document, ou nous proposer toute autre démarche coopérative.

Une Lettre Ouverte à Tous Ceux Qui Aspirent A Un Monde Nouveau et Meilleur

Nous sommes les membres de ce que nous appelons le comité consultatif par intérim de l'Organisation Internationale pour une Société Participatoire (OIPS, aka IOPS)

L'IOPS se définit comme une entité temporaire, en attente d'une future convention fondatrice. L'IOPS s'est constituée il y a seulement quelques mois et comprend déjà près de 2,500 membres de 85 pays, ainsi qu'un site internet traduit en 10 langues, et ce malgré son statut encore très officieux. L'IOPS travaille actuellement sur l'établissement de "chapitres" locaux, dont l'ensemble formera des branches nationales qui, à leur tour, constitueront une organisation internationale.

Nous vous envoyons cette lettre ouverte pour vous inviter à vous rendre sur le site d'IOPS afin d'y examiner ses caractéristiques initiales, en particulier sa mission, sa vision et son programme.
Les engagements de l'IOPS résultent d'un long processus de discussions et de débats. Nous croyons qu'ils correspondent aux convictions politiques les plus dominantes, les plus avancées et les plus largement accessibles sur lesquelles bâtir les fondations solides d'une organisation visant à atteindre un monde meilleur.

Nous espérons, et même croyons, que si vous lisez et examinez les engagements de l'IOPS, vous trouverez probablement qu'ils correspondent à vos propres intérêts et aspirations et qu'ils laissent à penser que l'IOPS peut devenir une organisation très importante dans les années à venir.
"Si nous avions à résumer les engagements de l'organisation IOPS, nous dirions qu'ils font ressortir:

  • que l'IOPS a des visées culturelles, interrelationnelles, politiques, économiques, internationales, et écologiques, sans a priori en favoriser une par rapport à d'autres;"
  • que l'IOPS défend et élabore les aspects fondamentaux d'une vision pour un monde viable et pacifique, sans sexisme, racisme, autoritarisme et discrimination sociale, mais s'appuyant plutôt sur l'équité, la justice, la solidarité, la diversité et, en particulier, l'autonomie pour tous.
  • et que l'IOPS, aussi bien dans sa structure que dans son programme, souligne l'importance de planter aujourd'hui les graines de l'avenir; de gagner des victoires immédiates au nom des personnes en souffrance dans la perspective d'atteindre également des objectifs à long terme; de développer une organisation et un mouvement protecteurs et fertiles; et d'accueillir et même promouvoir toute controverse constructive, et toute diversité au sein de l'organisation et du mouvement, sur la base de ces engagements.

Nous pensons que des centaines de milliers de personnes, et même des millions, seront majoritairement d'accord avec ces engagements quand ils les liront. Nous espérons que si vous consultez ces engagements, et que vous les partagez, vous nous rejoindrez et encouragerez d'autres à le faire. Si, au contraire, vous vous sentez mal à l'aise face aux engagements de l'IOPS, nous espérons que vous nous ferez part de vos réticences pour que nous en discutions de manière constructive.

D'un autre côté, nous comprenons également qu'adhérer aux engagements de l'IOPS ne suffira pas pour que ces centaines de milliers, voire ces millions, de personnes nous rejoignent. Une personne peut, pour diverses raisons, souscrire aux engagements de l'IOPS et même espérer que l'IOPS se développe et devienne une organisation forte et efficace à la base, dans chaque quartier, lieu de travail et mouvement social, sans pour autant en devenir membre. Sur le site de l'IOPS, nous décrivons les obstacles qui nous semblent se dresser le plus souvent devant l'adhésion à l'IOPS alors même que ses engagements sont partagés, et nous suggérerons des manières de les contourner (sous forme de "Pourquoi rejoindre l'IOPS: questions et réponses"). Essentiellement, nous disons: si nous ne le faisons pas maintenant, alors quand? Si ce n'est pas nous qui le faisons, alors qui?

"Quand on lui a demandé de rédiger un court texte sur son implication pour le site de l'IOPS, Noam Chomsky a écrit: ""Il ne se passe pas une journée sans qu'on entende des appels, souvent des lamentations, de personnes profondément préoccupées par la souffrance humaine et la destinée du monde, désespérément prêtes à faire quelque chose contre ce qu'elles perçoivent avec raison être intolérable et menaçant, et se sentant impuissantes, parce que chaque effort individuel, même s'il est sérieux, semble réduit au grattage d'une montagne ou à l'application d'un sparadrap sur un cancer, sans jamais atteindre ni les sources de la souffrance inutile, ni les menaces du pire à venir.

C'est une réaction compréhensible qui, bien trop souvent, conduit à la désillusion et à la résignation. Nous connaissons tous très bien la seule réponse, démontrée par l'expérience et l'histoire, ou même par une simple réflexion sur les réalités du monde: s'unir tous ensemble pour bâtir et définir une vision et des objectifs à long terme, accompagnés d'un engagement direct dans un activisme défini par ces lignes directrices et contribuant au fur et à mesure à une compréhension plus précise, plus profonde de ce que nous espérons pouvoir concrétiser… L'IOPS touche les cordes sensibles avec justesse, et si les opportunités qu'elle ouvre sont poursuivies avec suffisamment d'énergie et de participation, de zèle, de modestie et de volonté, l'ensemble pourrait nous porter longtemps vers l'unification de plusieurs initiatives ici et autour du globe pour les combiner en une seule et même force influente, puissante et efficace.""

Et tout comme Cynthia Peters l'a écrit: "Vous l'entendez tout le temps. Il y a constamment une nouvelle crise urgente. Celles-ci n'apparaissent pas régulièrement, mais semblent se multiplier de façon géométrique. Des politiques de plus en plus draconiennes aux conséquences menaçantes pour nos vies, plus de contrôle des corporations privées, plus de prisons, plus de bombes, plus de funérailles. Avec autant d'incendies à éteindre dans notre quotidien professionnel, comment trouver le temps d'être disponible pour les sujets plus globaux, telles qu'une stratégie et une vision à long terme, et le développement d'un mouvement? L'IOPS offre une plateforme qui nous permet de travailler sur l'élaboration d'un mouvement et d'envisager puis de rechercher un monde meilleur. Sans ces éléments, nous continuerons à travailler chacun de notre côté. En animant l'IOPS et en l'enrichissant de votre présence, vous insufflerez un vent de solidarité et en sentirez un à votre tour de la part de tant d'autres - à travers le monde - qui se trouvent dans la même situation que vous, se dépêtrant dans les batailles quotidiennes mais axant leur créativité et leur énergie vers un changement social révolutionnaire. Cela ne signifie pas simplement qu'on se retrouve entre gens sympathiques. Ce sont véritablement les premières étapes d'un autre monde qui devient possible."


Nous espérons que vous nous rejoindrez, tout comme nous essayons de le réaliser.

Cosignataires:

Ezequiel Adamovsky - Argentine
M Adams - É.-U.
Michael Albert - É.-U.
Jessica Azulay - É.-U.
Elaine Bernard - É.-U.
Patrick Bond - Afrique du Sud
Noam Chomsky - É.-U.
Jason Chrysostomou - GB
John Cronan - É.-U.
Ben Dangl - É.-U.
Denitsa Dimitrova - GB/Bulgarie
Mark Evans - GB
Ann Ferguson - É.-U.
Eva Golinger - Venezuela
Andrej Grubacic - Les Balkans/É.-U.
Pervez Hoodbhoy - Pakistan
Antti Jauhiainen - Finlande
Ria Julien - É.-U./Trinidad
Dimitris Konstanstinou - Grèce
Pat Korte - É.-U.
Yohan Le Guin - Pays de Galle
Mandisi Majavu - Afrique du Sud
Yotam Marom - É.-U.
David Marty - Espagne
Preeti Paul - GB/Inde
Cynthia Peters - É.-U.
John Pilger - GB/Australie
Justin Podur - Canada
Nikos Raptis - Grèce
Paulo Rodriguez - Belgique
Charlotte Sáenz - Mexique/É.-U.
Anders Sandstrom - Suède
Boaventura de sousa Santos - Portugal
Lydia Sargent - É.-U.
Stephen Shalom - É.-U.
Vandana Shiva - Inde
Chris Spannos - É.-U.
Verena Stresing - France/Allemagne
Elliot Tarver - É.-U.
Fernando Ramn Vegas Torrealba - Venezuela
Taylon Tosun - Turquie
Marie Trigona - É.-U..
Greg Wilpert - Allemagne/Venezuela/É.-U.
Florian Zollman - Allemagne

Discussion 0 Comments